Bygmalion : « Je dirai ce que je sais et j’espère que je sais tout »

Dans « l’affaire Bygmalion », la Justice a ouvert une enquête pour vérifier que cette entreprise n’a pas surfacturé ses prestations à l’UMP.

La Police Judiciaire mène cette enquête en auditionnant tous ceux qui sont susceptibles  de lui apporter des éléments.

Dans ce cadre, je serai auditionné la semaine prochaine car j’ai été le Trésorier de l’UMP.

Certains adversaires tentent bien évidemment déjà d’exploiter cette audition pour me salir.

Je rappelle simplement que le Trésorier à l’UMP n’est ni celui qui décide, ni celui qui valide une dépense.

Le Trésorier n’arrive qu’en bout de chaîne pour régler les factures des prestations certifiées réalisées.

J’espère que mon témoignage permettra de  faire avancer l’enquête en cours.

Dominique Dord

Social Media Agency: Geek Up