Alors que j’interrogeais Manuel Valls, lors de la séance des questions au Gouvernement de ce jour, sur la différence de traitement, en France, entre capitaux étrangers – parfois mal acquis – et capitaux français, le Premier Ministre s’est drapé dans sa bonne foi offensée (offusquée ?) pour lancer un plaidoyer en faveur de la mondialisation… sur lequel je n’ai pas besoin d’être convaincu. Sur la concurrence fiscale déloyale à l’encontre des capitaux français, en revanche, pas un mot̷
Depuis des décennies, la France a fixé un cap transpartisan : reconnaissance des deux États israélien et palestinien comme conséquence d’un processus de paix. Je m’inscris dans cette tradition diplomatique française équilibrée et unanime. Depuis des décennies, la Constitution française a fixé les responsabilités respectives du Gouvernement et du Parlement en matière de politique étrangère. La résolution présentée par les députés socialistes  pour des raisons politiques internes prend le risque de rompre ce...
Lors de mon intervention devant l’Assemblée en octobre 2013, j’avais contesté la pertinence économique et financière de l’accord sur le Lyon-Turin qui était soumis à notre ratification. Dans le prolongement de la position que je défends depuis plusieurs années ;  sur l’utilité contestable du Lyon-Turin vue la stagnation des flux de marchandises ; sur son coût prohibitif pour nos finances publiques ;  sur l’urgence d’aménager les voies ferrées existantes en protégeant les populations et les...
Le Premier ministre Manuel Valls a présenté au Président de la République la démission de son gouvernement. Voici le texte de ma Question au gouvernement du 09 juillet, relative aux députés frondeurs (voir ci-dessous). L’actualité montre que j’avais vu juste. « Il ne faut pas en vouloir à vos amis frondeurs de la Majorité. Au fond, ils sont simplement restés fidèles. Fidèles, certes, aux archaïsmes de la Gauche, mais fidèles aussi, aux promesses que vous avez faites aux Français, en 2012. Tout le monde...
Dans « l’affaire Bygmalion », la Justice a ouvert une enquête pour vérifier que cette entreprise n’a pas surfacturé ses prestations à l’UMP. La Police Judiciaire mène cette enquête en auditionnant tous ceux qui sont susceptibles  de lui apporter des éléments. Dans ce cadre, je serai auditionné la semaine prochaine car j’ai été le Trésorier de l’UMP. Certains adversaires tentent bien évidemment déjà d’exploiter cette audition pour me salir. Je rappelle simplement que le...
http://www.dominique-dord.eu/wp-content/uploads/2014/05/QAG-06-05-14.mp4.mp4

Social Media Agency: Geek Up